Le radon - qu'est-ce que c'est ?

Le radon (222Rn) est un des polluants de l’air intérieur. C’est un gaz radioactif naturel qui provient de la désintégration radioactive de l’uranium et du radium naturellement présents dans la croûte terrestre et, plus particulièrement, dans les roches granitiques et volcaniques. En raison du manque d’étanchéité entre le sol et les bâtiments, le radon peut pénétrer dans les habitations et s’y accumuler jusqu’à atteindre parfois des concentrations élevées. Le radon constitue ainsi l’un des principaux polluants de l’air intérieur et la principale source d’exposition aux rayonnements ionisants naturels en France et en Suisse.

Le radon dans l’environnement

De fortes disparités dans les émissions de radon rencontrées sur le territoire existent en fonction de la géologie du sous-sol. Ainsi, en France l’IRSN a établi en 2010 une carte du potentiel géologique du radon qui montre que le radon est très présent dans les massifs granitiques (Massif Armoricain, Vosges, Alpes, Pyrénées, Corse) et volcaniques (Auvergne). Les mesures récentes ont révélé la présence de radon dans les zones sédimentaires, dans les zones karstiques notamment (le karst est une formation calcaire présentant des cavités créées par érosion hydrochimique). Une étudea été menée par l’IRSN sur un site karstique du Doubs dans le cadre du projet JURAD-BAT pour caractériser l’exhalaison de radon dans le karst. La carte du potentiel radon des formations géologiques est disponible sur le site de l'IRSN. En Suisse, la carte du radon est disponible sur le site de l’OFSP

Le radon dans les bâtiments

Effet thermique

Compte tenu de nos modes de vie actuels où l’on passe plus de temps à l’intérieur et dans des bâtiments plus calfeutrés qu’autrefois, l’exposition au radon est devenue une préoccupation de santé publique.

La présence de radon dans un bâtiment est fonction de différents paramètres dont les plus importants sont :

  • le potentiel radon du terrain ;
  • les défauts d'étanchéité des surfaces bâties en contact avec le terrain ;
  • l'effet de cheminée (dépression générée par le chauffage, par la hotte de cuisine, la ventilation...).

Le renouvellement d'air est également un paramètre important. Au cours de la journée, la présence de radon et des autres polluants dans le bâtiment varie en fonction de l'aération (ouverture des portes et fenêtres) ou de la ventilation si un système est en place.

Cependant, depuis les années 70 avec la préoccupation des économies d'énergie, les bâtiments sont de plus en plus étanches. Et en l'absence d'une ventilatio efficace et d'une aération suffisante, les polluants dont le radon vont s'accumuler jusqu'à dégrader la qualité de l'air intérieur.

Les voies d'infiltration du radon du terrain vers le bâtiment

Les défauts d'étanchéité des surfaces bâties en contact avec le terrain naturel représentent les principales voies d'infiltration du radon dans le bâtiment. Ce sont par exemple : Voies d'entrée du radon

  • les caves en terre battue;
  • les matériaux poreux tel le plancher bois...;
  • des fissures de la dalle béton ou des murs de fondation,
  • les puisards / siphons,
  • les joints périmétriques, joints de retrait ou d'isolement (plinthes non étanches) ou de rétractation de la dalle béton,
  • les passages et/ou les pourtours des réseaux VRD : gaines électriques, conduites d'eau, de chauffage...,
  • les ouvertures/ regards de contrôle des VRD,
  • les puits,
  • ...

Les voies de transfert du radon dans le bâtiment

Après infiltration dans le bâtiment, la radon va se propager par les voies de transfert suivantes :

  • les portes d'accès au sous-sol, à la cave,
  • la trappe d'accès au vide sanitaire,
  • les fissures, percements, joints périmétriques, passage de VRD, etc. au niveau du plancher haut du soubassement,
  • les ouvertures/regards de contrôle ou boîtier électrique,
  • l'amenée d'air spécifique aux appareils à combustion non étanche connectant l'étage le plus bas occupé et le soubassement,
  • dans des cas particuliers, le radon peut avoir comme origine les matériaux de construction par exemple (roche granitique...). Dans ce cas-là, les murs eux-mêmes peuvent être des voies de transfert du radon d'un étage à l'autre.

Boîte à outils

Ressources et communication

Consulter les documents techniques, brochures, affiches ...

Guide d’auto-évaluation du bâtiment

Réaliser soi-même une évaluation du bâtiment.

Agenda

Consulter la liste des évenements de Jurad-Bat et celles des partenaires ...

Formations

Généraux, spécifiques ou techniques, des modules à la carte pour répondre vos besoins

FAQ

Une question ? Accéder à la foire aux questions et aux réponses de nos spécialistes.

Lexique

Vous ne comprenez pas un terme ? Rechercher sa définition sur le lexique.


Cartographie

Consultez la carte interactive


Quiz

Questions interactives et bonnes pratiques